Génie végétal, l’art de l’ingénieux

29 mai

Forêt de Tra Su Cajuput, Vietnam - © Photo par [diGital Sennin @ Unsplash- />https://unsplash.com/@digitalsennin]
Forêt de Tra Su Cajuput, Vietnam - © Photo par diGital Sennin @ Unsplash

Le génie comme l’art de l’ingénieur 1, est l’art de concevoir, de produire.

Le génie végétal est, du point de vue humain, l’art d’utiliser les plantes pour remédier à des problèmes environnementaux (érosion, inondation, pollution...).

Bien plus qu’un constructeur, le végétal est un génie : son aptitude créatrice extraordinaire 2 a « inventé » notre monde terrestre. Avant l’apparition des plantes sur la terre ferme, il n’y avait là que minéral, aucun animal.
Imaginez, à part le mange-cailloux et ses petits qui ne voulaient jamais finir leur soupe (aux cailloux bien-sûr), pas un bruit dans ce monde rocheux.
Grâce à son ingénieuse symbiose avec les champignons, le végétal a conquis ces déserts solides et aérés. Il a créé le bois, dont une espèce a pu se développer en tirant profit de ses propriétés (inflammable, entre autres). Il produit ses propres nutriments via l’humus qui participe à la formation du sol 3...

La Plante est une créatrice, source et produit à la fois. Une créatrice féconde qui a évolué et prospéré en nouant des partenariats fructueux. Elle a entraîné l’immense diversité de notre monde vivant.

Il est temps de redevenir humble et de prendre exemple...

Sur le web : Lutter contre les inondations grâce au « génie végétal » — The Conversation France