Génial Végétal

Consoude officinale Symphytum officinale

Grande consoude

Symphytum officinale - wikimedia commons Consoude – Grandes Heures d'Anne de Bretagne, J. Bourdichon, (...) Symphytum officinale Symphytum officinale - feuille Symphytum officinale - inflorescence Symphytum officinale - fleurs
Ajouter à mes favorites

Botanique

Plante : ↕ 40 - 100 cm, velue
Feuille : alternes, pétiolée à la base, sessile-décurrente sur la tige, simple, lancéolée, entière
Inflorescence : cyme scorpioïde
Fleur : ↕ 12 - 20 mm
Fruit : akène

Habitat

Prés humides, fossés, berges
Eurasie
Altitude : 0 ∼ 1600 m

Récolte et conservation

Pour consommer, les feuilles avant la floraison.
En médicinal, racines et feuilles à l’automne. Les faire sécher à la chaleur.
Pour le jardin, les feuilles tout au long de la végétation, selon les besoins

Constituants principaux

Alcaloïdes (pyrrolizidine, allantoïne), tanins, potassium, silice, vitamine B12

Propriétés

Racine : cicatrisante, anti-inflammatoire
Feuille : astringente, anti-hémorragique

Indications

En usage externe, hématomes, entorses, douleurs musculaires et articulaires, brûlures, irritations, plaies non ouvertes

Précautions

Chez l’enfant, la femme enceinte ou allaitante et les personnes à faiblesse hépatique

En cuisine

Goût iodé rappelant l’huître. À consommer avec parcimonie car la plante contient un alcaloïde toxique à forte dose pour le foie.

Autres usages

Excellent engrais vert : en purin, paillis ou mélangé à la terre

Les informations données ici sont simplement indicatives, elles ne sont pas prescriptives et ne remplacent pas l’avis d’un professionnel de santé.
Des précautions sont à prendre quant aux plantes comestibles.

Haut de page